Message du Mouvement Olympique et Sportif à tous les pratiquants, responsables et dirigeants du Badminton

A tous les pratiquants, Responsables et Dirigeants du Badminton

Par ce courriel, nous souhaitons vous sensibiliser sur la tempête que traverse actuellement le sport.
Les annonces quotidiennes sont alarmantes et nous nous devons de réagir en tant que mouvement sportif territorial.

Une opération « #lesportcompte » a été mise en place depuis quelques jours par le CNOSF en amont de la pétition nationale en préparation.
http://cnosf.franceolympique.com/cnosf/actus/7656-le-sport-compte-.html

https://twitter.com/FranceOlympique/status/1036917033684934656

Le CDOS du Nord relaye cette opération sur Facebook, sur son site web.

Nous devons aller plus loin. Nous devons tous nous mobiliser, mais aussi mobiliser tous nos comités et clubs sur nos territoires, pour relayer cette opération qui a pour but de replacer la sport à sa juste place et peser sur les choix du gouvernement.

Des outils sont à notre disposition jusqu’au 21 septembre minuit pour dénoncer le message gouvernemental qui ne considère plus le sport comme important en matière de croissance, d’économie, du mieux vivre et qui n’a pas conscience que le mouvement sportif est plus que jamais un acteur incontournable dans la société d’aujourd’hui et surtout de demain.

A l’heure où nous célébrons le 1er anniversaire de l’obtention des Jeux olympiques et paralympiques PARIS 2024, nous vivons un véritable paradoxe et une réelle incompréhension de la part du ministère des sports.

La base sportive que nous sommes a besoin d’ être soutenue pour pouvoir se développer afin d’alimenter et servir toute la population tout en détectant les pépites de demain … Or actuellement, on assiste à un acharnement incompréhensible à tuer le sport dans nos clubs.

Face au message qui consiste à dire que le sport, comme tout le pays, doit contribuer à la maîtrise des dépenses publiques, il faut opposer le fait que le financement du sport ne vient pas uniquement des finances publiques !

Le sport peut financer le sport : il suffit pour cela de déplafonner les taxes affectées au sport, qui sont aujourd’hui la source du CNDS. Les finances publiques ne sont pas concernées !

Mobilisons-nous !

Affichons votre colère face aux pouvoirs publics en relayant massivement sur les réseaux sociaux la campagne #lesportcompte !!
Montrons que la défense du sport est une vraie cause nationale !!

Nous restons vigilants et restons à votre disposition.

Bien sportivement

Jean Cosléou
Président du Comité Départemental Olympique et Sportif du Nord

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*